Logo
Accueil / Le Mag' / Auvergne-Rhône-Alpes est la 1ère région textile de France et a une très belle carte à jouer !

Auvergne-Rhône-Alpes est la 1ère région textile de France et a une très belle carte à jouer !

Pierric Chalvin, délégué général d'UNITEX, la branche professionnelle qui pilote la présence des actrices et acteurs de la filière au Mondial des Métiers fait un large tour d'horizon sur les métiers d'aujourdhui, les compétences nécessaires, l'avenir du textile dans la région, l'impact du numérique et donne ses conseils aux jeunes ou aux adultes en reconversion qui viendront visiter le 22ème Mondial des Métiers du 1er au 4 février 2018.

Quels sont les  métiers du textile aujourd’hui ?
Les métiers que l’on peut exercer dans une entreprise du textile sont très variés et chacun.e. peut y trouver sa place quelle que soit sa formation : il y a les métiers de production (méthodes et gestion de production, transformation, maintenance), les métiers de la logistique (préparatrice/préparateur de commandes, cariste, …), les métiers qui concernent la qualité (qualiticien.ne., contrôleuse/contrôleur qualité, …), les métiers de la conception, création, recherche et développement, les métiers liés au commercial, les métiers émergents en lien avec les nouveaux marchés et les nouvelles technologies et bien sûr tous les métiers supports que l’on retrouve dans beaucoup d’entreprises (comptabilité, ressources humaines, communication, sécurité et environnement, etc.)

  Quelles sont les principales compétences qu’il faut avoir pour exercer ces métiers ?
Les compétences attendues varient en fonction des métiers concernés mais d’une façon générale, les entreprises recherchent avant tout des candidat.e.s motivé.e.s qui s’engagent dans ce qu’elles/ils font, des personnes prêtes à se former et à évoluer dans leur métier. Comme dans une équipe de foot ou de rugby, nous avons besoin de personnes qui aient envie de s’investir et de jouer collectif pour faire gagner ensemble leur entreprise.

Quel est l’avenir du textile en région ?
Auvergne-Rhône-Alpes est la 1ère région textile de France avec 600 entreprises, 17.000 salarié.e.s pour un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros. Nous avons la chance d’avoir dans notre région des entreprises textiles qui sont des leaders français, européens et parfois même mondiaux sur les marchés du luxe, de la mode, de la décoration, de la santé, de l’aéronautique, des sports et loisirs, des équipements de protection individuels et d’autres secteurs. Le textile régional a donc une très belle carte à jouer dans les années à venir.

Quel impact le numérique a t'il sur vos métiers ?
Le numérique est utilisé dans tous les métiers de l’entreprise textile et il est aujourd’hui incontournable, d’où la nécessité que les candidat.e.s qui postulent à des emplois dans la filière textile soient à tout le moins familiarisé.e.s un minimum avec les outils numériques. Cela est d’autant plus nécessaire que les entreprises vont aller de plus en plus vers la digitalisation de leurs process, qu’il s’agisse de la conception, de la production, de la logistique, de la commercialisation mais aussi de la comptabilité ou des ressources humaines.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes pour entrer dans les métiers du textile ? Et à un.e adulte en reconversion ?  
Un.e  jeune qui souhaite aujourd’hui exercer un métier dans le textile a de grandes chances d’avoir plusieurs offres d’emplois à la sortie de sa formation car les entreprises recherchent actuellement de nombreux candidat.e.s. Si elle/il souhaite s’orienter dans les métiers de la production, toutes les formations professionnelles lui sont accessibles soit par la voie scolaire, soit par la voie de l’apprentissage : bac pro pour devenir opératrice/opérateur, BTS et/ou licence pro pour devenir technicien.ne mais aussi master et diplôme d’ingénieur.e. Mais d’autres formations issues d’autres secteurs peuvent aussi intéresser les entreprises qui fabriquent des produits en lien avec ces marchés. Les formations généralistes permettent également d’exercer des métiers supports qui sont également recherchés par les entreprises. Enfin, il est toujours possible d’intégrer une entreprise et de se former ensuite en interne en suivant une formation diplômante ou certifiante. Vous pouvez consulter le guide de l'élève et de l'enseignant.e. ici pour en savoir plus. Quant à l’adulte en reconversion, elle/il peut suivre en formation continue des programmes adaptés aux besoins actuels des entreprises et les expériences qu’elle/il a acquises dans d’autres univers peuvent être très appréciés par les entreprises du textile qui recherchent aussi des compétences extérieures.

 Unknown

En savoir plus sur la filière

Retrouvez les métiers du textile au 22ème Mondial des Métiers sur le stand C13

Retrouvez plus d'informations sur la Mondial des Métiers sur : la page Facebook , du compte Twitter du compte Instagram et suivez l’actualité sur le blog du Mondial des Métiers  

   MDM2018ReseauxPresentAuMDM 2 SavetheDate Twitter