Logo
Accueil / Le Mag' / La saga des 45es Olympiades des Métiers - Allan BONTEMPS

La saga des 45es Olympiades des Métiers - Allan BONTEMPS

Catégorie professionnelle : taille de pierre

1/ Qui es-tu ? Quel a été ton parcours jusqu’à présent ?

Je m’appelle Allan Bontemps, j’ai 20 ans, originaire de la Loire. J’ai commencé la sculpture sur pierre à l’âge de 9 ans, c’est en stage de 3ème où j’ai vraiment découvert le métier de tailleur de pierre. J’ai compris alors que c’était ce métier que je voulais faire. Après la 3ème j’ai passé un CAP tailleur de pierre chez les Compagnons du devoir à Nîmes et la même année j’ai passé le concours du meilleur apprenti de France où j’ai reçu la médaille d’or. En juin 2018, j’ai obtenu mon brevet professionnel métiers de la pierre au CFA UNICEM de Montalieu (Isère). 

Pour cette année je veux rester concentré le plus possible pour la finale nationale des Olympiades des Métiers et peut-être envisager aller encore plus loin.

En septembre 2019,  je compte retourner au CFA UNICEM pour passer un Brevet technique des maîtrise supérieur (BTMS) métiers de la pierre.

2/ Quelles sont tes motivations pour participer aux Olympiades des Métiers ?

Mes motivations pour les Olympiades des Métiers sont avant tout de me lancer un nouveau défi, de me surpasser dans mon métier pendant les  entraînements ainsi que le jour de la compétition. Je souhaite me perfectionner le plus possible dans ce métier de tailleur de pierre qui me passionne.

3/ Quels sont tes atouts pour la sélection nationale ? Quelle serait ta marge de progression ? Quels sont les points selon toi que tu dois travailler le plus ?

Je ne pense pas avoir forcément des atouts, mais le but étant de s’en créer pour justement être mieux que les autres et être sur le podium. Les points qu’il faut que je travaille le plus selon moi seraient la précision, la qualité en gravure et la concentration.

4/ Comment as-tu connu les Olympiades des Métiers ?

Sur internet où je me suis pas mal renseigné, mon formateur de BP qui a décidé de m’inscrire et aussi mes collègues de travail pendant mon apprentissage qui m’ont dit que je devrais y participer.

5/ Qu’est ce qui diffère à ton avis entre les épreuves régionales et nationales pour lesquelles tu vas concourir en novembre prochain ?

Les épreuves nationales sont à un niveau nettement supérieur que celui des régionales et il y a plus de concurrents.

6/ Quelle sera ta journée type quelques semaines avant les sélections nationales ?

Quelques semaines avant les sélections nationales ma journée type sera beaucoup d’entraînement et de sport pour se sentir bien dans son corps.

7/ Quel sens donnes-tu à cette compétition ?

Cette compétition est pour moi l’occasion de me surpasser et de voir réellement mon niveau.

8/ D’après toi, quelles sont les qualités requises pour réussir au mieux le concours ?

Pour moi, les qualités requises sont de la concentration, savoir gérer son stress et la persévérance pour réussir au mieux ce concours.