Logo
Accueil / Le Mag' / La saga des 45es Olympiades des Métiers - Léo PARMANTIER

La saga des 45es Olympiades des Métiers - Léo PARMANTIER

Catégorie professionnelle : arts graphiques et pré-presse

1/ Qui es-tu ? Quel a été ton parcours jusqu’à présent ?

Je m’appelle Léo Parmantier, je suis en terminale Bac Pro Réalisation de Produits Imprimés et Plurimédia, option Industries Graphiques, au Lycée Lafayette de Clermont-Ferrand.

2/ Quelles sont tes motivations pour participer aux Olympiades des métiers ?

Ma principale motivation est la compétition, le fait de prouver ses compétences, et la progression professionnelle que cela entraine.

3/ Quels sont tes atouts pour la sélection nationale ? Quelle serait ta marge de progression ? Quels sont les points selon toi que tu dois travailler le plus ?

Mes atouts sont mon efficacité, et ma créativité. Je pense encore pouvoir améliorer ma rapidité. Le point que je dois le plus travailler est mon appréhension, face à la compétition.

4/ Comment as-tu connu les Olympiades des Métiers ?

J’ai découvert les olympiades grâce à mon professeur de première, qui avait proposé de s’inscrire pour découvrir. 

5/ Qu’est ce qui diffère à ton avis entre les épreuves régionales et nationales pour lesquelles tu vas concourir en novembre prochain ?

J’étais venu sans envie de gagner aux régionales, je voulais simplement connaitre cette compétition, ce qui n’est plus le cas aux nationales, je veux prouver mes capacités.

6/ Quelle sera ta journée type quelques semaines avant les sélections nationales ?

Bien-sûr, étant encore lycéen, je m’entraine durant les week-ends, mais je ne forcerai pas le travail, pour diminuer le stress avant la compétition.

7/ Quel sens donnes-tu à cette compétition ?

Cette compétition est l’occasion d’ouvrir des portes sur le monde professionnel et de se mettre en avant. Mais aussi de faire connaissance avec d’autres corps de métiers et de créer des liens.

8/ D’après toi, quelles sont les qualités requises pour réussir au mieux le concours ?

Pour ce concours, il faut avoir de la rapidité, de l’efficacité, et un bon sens de la gestion de priorité des choses.