Logo
Accueil / Le Mag' / La saga des 45es Olympiades des Métiers - Thomas REMY

La saga des 45es Olympiades des Métiers - Thomas REMY

Catégorie professionnelle : Horticulture

1/ Qui es-tu ? Quel a été ton parcours jusqu’à présent ?

Je m’appelle Thomas Rémy, j’ai 20 ans et je réside dans le département de la Savoie (73). Quant à mon parcours, cela fait maintenant 5 ans que je suis dans le domaine de l’horticulture.

J’ai tout d’abord effectué un bac production horticole au Lycée du Bocage à Chambéry puis j’ai poursuivi mes études dans ce même domaine et dans ce même établissement où je suis actuellement en deuxième année de BTS.

2/ Quelles sont tes motivations pour participer aux Olympiades des Métiers ?

Ayant en moi une âme de compétiteur en étant sportif, je ne peux qu’être motivé pour relever ce challenge. C’est une réelle chance car je peux lier la compétition et mon métier et cela me motive !

C’est avec beaucoup d’envie que je vais représenter les couleurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes, du département et bien sûr les valeurs du lycée.

J’aurais également à cœur de me surpasser pour mon staff, pour les professionnels du métier de la région AURA ainsi que tous mes sponsors qui sont de plus en plus nombreux à me faire confiance et cela me touche vraiment !

Mes remerciements s’adressent également à Baptiste Gros (membre de l’équipe de France de ski de fond) qui est mon parrain dans cette belle aventure mais aussi à toutes les personnes qui me suivent de près ou de loin.

Sans vous rien ne serait possible !

3/ Quels sont tes atouts pour la sélection nationale ? Quelle serait ta marge de progression ? Quels sont les points selon toi que tu dois travailler le plus ?

J’ai un atout de taille, j’aime être porté par l’ambiance du public, alors pour cela j’espère et je compte sur le public pour venir sur le stand nous encourager.

Il faut d’avantage que je progresse entre la précision du geste et la rapidité pour gagner beaucoup de temps.

4/ Comment as-tu connu les Olympiades des Métiers ?

J’ai connu les Olympiades des Métiers par le biais de Loïc Tilly, professeur au Lycée horticole du Bocage.

5/ Qu’est ce qui diffère à ton avis entre les épreuves régionales et nationales pour lesquelles tu vas concourir en novembre prochain ?

Beaucoup de choses diffèrent entre les sélections régionales et nationales. Tout abord, je vais me servir de la fougue des 600 000 visiteurs attendus pour être à 200%.

Ensuite les sélections régionales se sont déroulées sur une journée or là je pars pour une semaine, il va falloir tout étudier car les journées vont être à la fois longues et courtes ! Avec mon staff nous allons étudier beaucoup de détails à savoir la récupération musculaire avant et après les épreuves, les diagrammes de temps, un matériel performant, le réveil musculaire avant chaque journée de compétition, nous ferons également attention à l’équilibre alimentaire, etc…, tout est étudié, chronométré afin d’être performant le jour J. Je compare souvent cela aux Jeux Olympiques.

La notation des jurés est également différente, les attentes ne sont pas les mêmes.

Enfin le niveau des concurrents est plus élevé.

6/ Quelle sera ta journée type quelques semaines avant les sélections nationales ?

Mes journées seront très chargées puisqu’il faudra cumuler les cours de BTS et les entrainements. Le matin je commencerai la journée par un réveil musculaire et le soir après les cours ce sera les révisions des mes « gammes » où la rigueur et la justesse seront attendues !

Sur le plan sportif, le volume sera plus faible pour éviter l’épuisement de l’organisme avant la finale. Tout l’été et ce depuis le mois de mai je suis en préparation sportive et avec mon staff on a pu faire des « réglages » corporels pour être encore plus performant lors de la finale.

J’aurai également des séances de coaching mental, cela est très important.

7/ Quel sens donnes-tu à cette compétition ?

Une réelle opportunité où j’espère relever un défi personnel !

Pour moi cette compétition est l’équivalent des Jeux Olympiques, il faut être prêt au bon moment !

Une place dans le « trio de tête » serait l’aboutissement d’une préparation intensive à tous les niveaux.

8/ D’après toi, quelles sont les qualités requises pour réussir au mieux le concours ?

Cela passe forcément par une bonne préparation physique, technique et mentale. Rigueur, détermination et sérénité sont les maîtres-mots !

Je ne pourrai pas terminer cette interview sans remercier notre coach François Strignano, un grand Monsieur qui œuvre pour notre délégation ! Je n’oublie pas non plus tous les enseignants du Lycée horticole du Bocage.

 

Avec le soutien de : 

La grange.

 

Logo Bahco.

 

Logo Crisope (P.B.I)

 

Logo Duvernay.

 

Logo FNPHP.

 

Logo Lycée du Bocage.

 

Logo Pépinières Puthod

 

Logo Pindstrup

 

Logo rain bird Logo S.A.R.L. Le Bocage. Logo Vuillermet.