Logo
Accueil / Le Mag' / La saga des 45es Olympiades des Métiers - Youcef CHEBAANI

La saga des 45es Olympiades des Métiers - Youcef CHEBAANI

Catégorie professionnelle : réfrigération technique

1/ Qui es-tu ? Quel a été ton parcours jusqu’à présent ?

Je m'appelle Youcef CHEBAANI, j'ai 20 ans et je vis actuellement à Lyon. Je suis étudiant en Fluide Energie et Domotique au Lycée La Martinière Monplaisir de Lyon (69), où j'espère, obtenir le diplôme de technicien supérieur à la fin de cette année.

2/ Quelles sont tes motivations pour participer aux Olympiades des Métiers ?

Le métier de frigoriste correspond parfaitement à mes aspirations professionnelles. Particulièrement soucieux de bien faire, rigoureux dans mon travail, je suis fière de pouvoir apporter mes compétences acquises au cours de mon cursus en représentant la Région Auvergne-Rhône-Alpes. En espérant par la suite représenter la France et le métier de la réfrigération technique à Kazan en Russie.

3/ Quels sont tes atouts pour la sélection nationale ? Quelle serait ta marge de progression ? Quels sont les points selon toi que tu dois travailler le plus ?

Les atouts pour faire partie de la sélection nationale sont l’envie de réussir et la fierté de représenter son métier et son savoir-faire. Ma marge de progression ne cesserait d’augmenter, car le travail que l’on fournit n’est jamais suffisant. La perfection n’existe pas, ce qui veut dire que nous pouvons toujours mieux faire.
Le point que je dois travailler le plus, c’est la rapidité dans l’accomplissement de mon travail. J’ai tendance à prendre mon temps pour bien faire les choses.

4/ Comment as-tu connu les Olympiades des Métiers ?

J’ai connu les Olympiades des Métiers grâce à mes professeurs. Ils m'ont proposés d’y participer car ils pensent que j’ai les capacités et le mental pour pouvoir réussir ce concours.

5/ Qu’est ce qui diffère à ton avis entre les épreuves régionales et nationales pour lesquelles tu vas concourir en novembre prochain ?

Je pense qu’il n’y a pas grand-chose qui diffère mis à part l’enjeu. Pour arriver aux épreuves nationales, il fallait tout donner aux épreuves régionales comme il faudra tout donner en novembre pour accéder aux épreuves internationales.

6/ Quelle sera ta journée type quelques semaines avant les sélections nationales ?

Ma journée type quelques semaines avant les sélections nationales portera sur un entrainement permettant de travailler et corriger mes défauts et de perfectionner mes points forts. A côté de cela, je fais énormément de sport, je me surpasse à chaque entrainement ce qui me permet de forger encore plus mon mental et d’avoir une bonne hygiène de vie.

7/ Quel sens donnes-tu à cette compétition ?

Etant un grand compétiteur, je prends cette compétition comme un défi et un objectif à atteindre. Je ne perds pas de vue mes objectifs et je compte vraiment gagner ce concours.

8/ D’après toi, quelles sont les qualités requises pour réussir au mieux le concours ?

Pour pouvoir gagner cette compétition, je pense que la gestion du stress est la clé de la réussite. Ayant fait énormément de compétition sportive en haut niveau, j’ai appris à me canaliser et à gérer les moments de stress. L’entrainement et le dépassement de soi sont aussi une partie intégrante de la réussite.