Logo
Accueil / Métiers / Chaudronnière, Chaudronnier

Mondial des Métiers : rendez-vous du 1er au 4 décembre 2022 !

Vous ne trouvez pas le métier recherché ?

https://www.onisep.fr/view/content/81237/version_longue

Le chaudronnier donne forme aux feuilles de métal, puis il les assemble afin de réaliser les produits les plus variés : cuve d'une usine de chimie, wagon, chaudière d'une centrale nucléaire...

Façonner le métal

Après avoir pris connaissance des plans de l'ouvrage à exécuter, le chaudronnier établit le " développé " du volume à obtenir (la représentation plane d'un cube, par exemple). Il prévoit également la quantité de matière à utiliser et choisit ses outillages.

Il trace sur une feuille de métal les divers éléments à fabriquer, à partir du développé obtenu. Il procède à la découpe de chaque élément, puis à sa mise en forme, par pliage, emboutissage ou martelage, en calculant les " pertes " dues à l'étirement du métal pour obtenir une pièce aux bonnes dimensions.


Régler les machines

Les activités demandent une certaine habileté manuelle. Mais, s'il doit maîtriser les bons gestes, le chaudronnier utilise au quotidien des machines-outils sophistiquées : poinçonneuses ou plieuses à commande numérique, soudure laser, scanners... Il faut choisir, monter et régler les outils sur les machines, et aussi savoir les programmer. Certains matériels nécessitent une année de pratique pour être totalement autonome.


Assembler et contrôler la qualité

Une fois toutes les pièces fabriquées, le chaudronnier réalise leur assemblage provisoire. Il corrige les défauts constatés. Il peut alors procéder à l'assemblage définitif des éléments par rivetage ou soudage. Précision exigée à ce stade de la fabrication. Les tolérances sont parfois de l'ordre du 1/100e de mm. Le chaudronnier participe au contrôle qualité des pièces. Les conséquences d'une erreur peuvent être désastreuses, dans l'aéronautique ou le nucléaire, par exemple.