Logo
Accueil / Stands / Industries de santé

Transformation digitale, foisonnement des innovations thérapeutiques, renforcement de la réglementation… Les enjeux des industries de santé sont stratégiques et les métiers évoluent en permanence. Pour la 16ème année consécutive, les entreprises du secteur viennent à la rencontre des étudiants pour leur présenter les métiers émergeants ou en transformation, les compétences recherchées et les nouvelles filières de formation scientifique et technique (du bac professionnel aux diplômes de 3ème cycle).

 

Une quinzaine d’entreprises de santé, le Leem, L’Union, l’Afipral et le GIMRA seront ainsi présentes au 24ème Mondial des métiers, qui se tiendra à Eurexpo Lyon, du 6 au 9 février 2020.

 

Pour cette nouvelle édition du Mondial des métiers, les entreprises proposeront un espace interactif dédié aux métiers. Dans un « School bus » à l’américaine, les jeunes découvriront une exposition sur le médicament et pourront participer à un quiz en équipe sur les métiers des produits de santé. Ils pourront également participer à des expériences, encadrés par des étudiants d’écoles et d’universités présentes sur le stand. Enfin, les visiteurs pourront découvrir la vie sur un site de production pharmaceutique grâce à une vidéo en réalité virtuelle.

 

En 2019, le stand des industries de santé a accueilli plus de 2 500 jeunes. En 16 ans, 25 à 30 000 jeunes ont été aiguillés sur leur parcours post-bac. Les témoignages concrets des participants (responsables de BTS, licence, master, responsables de faculté de pharmacie, représentants des entreprises) ont permis aux jeunes de mieux identifier la diversité des emplois proposés.

 

Du bac professionnel au diplôme de médecin, des formations très variées mènent aux métiers des produits de santé (120 métiers spécifiques en plus des fonctions supports classiques). Nombre d’entre eux sont accessibles avec un bac professionnel ou un bac + 2, en particulier dans la production qui concentre 44% des emplois.

 

Les besoins de santé ne cessent d’évoluer, l’innovation reste essentielle pour y répondre. Cette dynamique se créée autour des différents acteurs regroupés au sein des industries de santé - grandes entreprises, PME, jeunes sociétés de biotechnologies, de technologies médicales, structures dédiées aux essais cliniques (CRO) - Toutes ces entreprises offrent des débouchés et participent au rayonnement scientifique et économique de la France.

 

Ces rencontres entre les entreprises de santé et les jeunes contribuent à la politique de recrutement dynamique du secteur. Plus de 11 000 recrutements (tous âges confondus) ont été effectués en 2018, dont près de 8 000 en CDI/CDD dans les entreprises du médicament. La branche continue également sa politique autour de l’alternance et ouvrira en 2020 de nouvelles sections par apprentissage dans toute la France dont en Auvergne Rhône-Alpes.